De fitness à équilibre?

De fitness à équilibre.

Je n’ai jamais été une grande sportive. C’est après mon congé de maternité et la prise de poids que j’ai décidé de me prendre en main avec une nutritionniste et un kinésiologue. Travaillant pour une entreprise de renom de ce milieu depuis peu, il allait de soi que je m’équipe de professionnels pour m’aider dans mon objectif et mon cheminement. 

2015. La perte de poids est vite arrivée, le physique commençait à changer de semaines en semaines, la confiance en soi augmentait. La piqûre de l’entrainement et de l’alimentation a commencé… sans savoir ce qui m’attendait.

Le contrôle sur mon alimentation et mon activité physique a vite pris le dessus. Mon image corporelle devenait ma priorité ce qui veut donc dire que mon entrainement et mon alimentation prenait toute la place dans ma vie.

Ma première course à vie! Un 10 KM… que j’ai décidé de faire… 3 semaines avant!
Ma première expérience de tournage!

2016. Je me lance dans la course à pied. Je fais plusieurs courses de 5km, 10km et mon premier demi-marathon ! Je décide de prendre également une formation pour avoir ma certification comme instructrice de cours de groupe non-chorégraphiés et je commence à donner 2 cours par semaine dans mon gym…que je donne encore à ce jour! Durant cette année, je suis également sélectionnée pour faire partie de DVD d’entrainement où j’ai la chance de vivre ma première expérience de tournage télé.

Notre compétition de couple

2017. Après plus de 2 ans à m’entrainer sur une base régulière et quotidienne et à contrôler mon alimentation ‘au gramme près’, le milieu du fitness a commencé à m’intéresser de plus en plus. J’idolâtrais ces femmes au physique mince, musclée et définie, qui réussissait à atteindre ce niveau tout en ayant des conjoints, des enfants et une vie occupée… et je me suis lancée. J’ai participé à un premier show ‘fitness’ dans la catégorie ‘Transformation physique’ avec mon conjoint Simon. Nous avons raconté nos parcours de perte de poids respectifs et du nouveau mode de vie que nous avions en tant que couple. Le sentiment de fierté m’habitait mais surtout l’excitation de cet événement hors du commun… Dès le lendemain, je décidais de me lancer officiellement en fitness et de m’inscrire pour une compétition qui aurait lieu 6 mois plus tard.

2018. Je suis sélectionnée pour une deuxième fois pour faire un tournage d’entrainement pour une plateforme en ligne, j’y prends goût! Quelques semaines plus tard, ma première compétition ‘bikini fitness’ a lieu. Le plus gros défi de ma vie avait été réalisée… et la plus grande surprise de ma vie m’attendait. Simon décida de me demander en mariage, sur le stage, devant photographes, public et mes parents. Quelques minutes après cette montagne d’émotions, j’apprenais que je gagnais la 2e place dans ma catégorie.

Open Bikini – 2e position

10 semaines plus tard… ma deuxième compétition. J’avais la soif de gagner, la soif de me surpasser. Je gagne la 1ere position et mon titre ‘PRO’. Grâce à ce titre, j’ai la chance d’avoir 2 parutions dans le magazine canadien ‘STRONG FITNESS’. 4 mois plus tard…ma troisième compétition. Il me fallait gagner cette dernière étape afin d’être couronnée au titre de ‘CHAMPIONNE’, mais j’ai terminé en 2e position…

Les semaines suivantes ont été de plus en plus difficile. Lorsque tu vis dans une restriction alimentaire extrême durant si longtemps, le retour à la réalité ne se passe pas souvent comme prévue… Le corps est surmené à cause du surentrainement et le métabolisme en a pris un coup à force d’être sous-alimentée. Le revers de la médaille… Le prix à payer… pour un physique.

2019. Je débute des suivis pour traiter l’hyperphagie. L’orthorexie. Des mots peu connus, qui font partie des troubles alimentaires. Je réalise que mon obsession sur mon image corporelle et mon alimentation datent depuis 2015… Je comprends finalement que c’est « grâce » à mon trouble alimentaire que j’ai bien performé en fitness. Je suis suivie chaque semaine et encore à ce jour, et ce fût la meilleure décision de toute ma vie.

Octobre 2019. Je me suis mariée, dans un corps que je n’aurai jamais pensé aimer. Un physique loin de ce qu’il avait été mais dans un mental beaucoup plus heureux et apaisé.

Le plus beau jour

Novembre 2019. Aujourd’hui. Le trouble alimentaire est presque guéri. Je pense qu’on ne guéri jamais vraiment à 100%… le trouble alimentaire reste et restera toujours dans une petite partie de nous. Suffit d’apprendre à le combattre et à trouver son propre équilibre. J’ai appris à revenir à une alimentation intuitive, à écouter mes signaux et mes envies, à ne plus culpabiliser. À aimer mon corps et mon image corporelle, peu importe le poids et le look que j’avais. J’ai toujours continué à m’entrainer, malgré les hauts et les bas. La seule différence est que maintenant, j’y vais parce que j’en ai envie et non pas parce que je suis obligée. Je varie mes entrainements basés sur ce que mon corps et mon humeur me dictent : cours de groupe, musculation, yoga, méditation, course.

Je partage mon histoire au quotidien sur mes réseaux sociaux, à mon entourage, aux inconnus… à tout le monde. Je désire inspirer mais aussi démontrer ma vulnérabilité… parce que les troubles alimentaires et les problèmes d’image corporelle sont plus répandus qu’on ne le pense et qu’il faut briser l’isolement.

Le plus beau cadeau que vous pouvez vous faire, est de vous aimer, peu importe l’image que vous avez. Le reste suivra…

Jessica xxx

4 réflexions sur “De fitness à équilibre?

  1. Bravo pour ces mots. Je te comprends très bien. Félicitations d’avoir appris à réécouter ton corps. Travail que j’ai aussi dû faire et finalement c’est ça qui est le plus important. Prends soin de toi !

Répondre à Vanni Annuler la réponse.