4 astuces pour développer une meilleure relation avec soi-même et son assiette

Développer une meilleure relation avec soi-même et ce que l’on mange peut parfois être ardu. Saches cependant que tu n’es pas seule et qu’il est tout à fait normal de vivre des hauts et des bas lorsque vient le temps de parler d’alimentation et d’acceptation de soi. Je te propose donc un petit coup de pouce en 4 astuces pour tranquillement améliorer ta relation avec toi-même et ce qui se trouve dans ton assiette!

1- À bas les nutriments!

Manger est une source de plaisir, d’énergie pour accomplir nos journées, de beaux moments passés avec ceux que l’on aime. Manger peut aussi être une source de souvenirs, de découverte de nouvelles saveurs ou bien de réconfort. Après tout, qui n’aime pas manger une crème glacée au soleil au bord d’une piscine ou un plat mijoté réconfortant après une longue journée hivernale! On l’aura donc bien compris, manger ne se résume pas simplement à une addition de nutriments… En changeant notre perception de ce que contient notre assiette (en remplaçant nutriments par plaisir et saveurs), on peut tranquillement commencer à apprécier ce que l’on mange, et ce, sans jugement. 

2- Explorer ce que notre corps fait pour nous

Avez-vous déjà entendu qu’à force de sourire, on devient plus heureux? Lorsqu’on souhaite développer une meilleure relation avec soi-même et son corps, c’est un peu la même chose… Lorsqu’on s’efforce à reconnaître ce que notre corps fait pour nous, on peut tranquillement commencer à l’apprécier. Mais cela ne signifie pas pour autant que c’est facile! Au lieu de se dire qu’on n’aime pas la forme de nos cuisses, on pourrait plutôt penser à ce qu’elles nous permettent d’accomplir. On peut se déplacer, courir, danser, faire le ménage (oui, oui!) et bien plus! Notre corps veut le meilleur pour nous. Il nous indique lorsqu’on a faim, lorsqu’on est plein. Il nous signale lorsqu’on est fatigué ou lorsqu’il veut bouger. Même si on a souvent appris à le délaisser ou le détester, notre corps est notre allié.

3- Se laisser aller

Se laisser aller possède souvent une connotation très négative, fréquemment reliée à l’excès. Mais en réalité, se laisser aller veut aussi dire se laisser une petite chance, lâcher prise. Lâcher prise sur les restrictions alimentaires que l’on s’impose (manger n’est pas un concours de contrôle!). Lâcher prise sur les idées préconçues que l’on peut avoir à propos de la beauté ou de l’alimentation (on fait tous notre possible et on ne vise pas la perfection!). Lâcher prise ne veut pas dire abandonner. Cela veut simplement dire que l’on est bienveillant envers soi-même et qu’on ne laisse la permission de faire ce qui nous fait plaisir et nous rend heureux. Personne n’est parfait!

4- En parler

Entretenir une bonne relation avec soi-même et la nourriture n’est pas tout rose et il arrive que cheminer seule s’avère plus ardu qu’on le croyait. Et c’est tout à fait normal! Que ce soit en en parlant avec un proche (conjoint, ami, parent) ou à un professionnel (nutritionniste, psychologue), être accompagnée et écoutée peut parfois nous donner un petit coup de pouce pour aller de l’avant. Il existe probablement une foule de personnes qui vivent des situations similaires aux tiennes. Tu n’es pas seule!

Chloé.

Une réflexion sur “4 astuces pour développer une meilleure relation avec soi-même et son assiette

Répondre à Elaine Boucher Annuler la réponse.